Mariage en drive-in

Mariage en drive-in et lune de miel dans la vallée de la Mort

« Il nous a fallu un moment pour trouver la manière la plus simple de se dire « oui » sans avoir à inviter des dizaines de proches et membres de la famille qu'on ne connaît même pas. Sans se soucier des autres et en s'étant très peu préparés, nous avons pris l'avion pour Las Vegas – comme si c'était un des voyages que nous avions prévu de faire. »

Dans son témoignage, la patiente dialysée Lenka Patera, interrogée au Fresenius Medical Care Motol Dialysis Centre à Prague, raconte ses noces originales – à Las Vegas.

Avec le décalage horaire, nous avons pu dormir suffisamment et étions bien reposés tôt le lendemain matin. Nous pouvions donc débuter les démarches pour obtenir la licence de mariage nécessaire. Les bureaux du service des mariages se situent sur la Clark Avenue et sont ouverts 24h sur 24, ça n'a donc pas été un problème d'acheter la licence pour 60 USD, à 5 h du matin.

Le jour du mariage

Après de multiples va et vient dans la ville et avoir complété les formulaires, nous avions la licence de mariage entre les mains et n'avions plus qu'à rejoindre la chapelle que nous avions choisie. À la maison, nous avions déjà cherché et trouvé la Little White Wedding Chapel. Vous pouvez y faire votre choix entre une infinité de formules de mariage. Certaines valent le détour : on peut choisir une cérémonie classique dans la chapelle, mais aussi dans une montgolfière durant le voyage, sous l'eau ou dans le désert. Bien sûr, la chapelle propose d'autres manières plus simples de se dire oui.

Pour ceux qui attachent moins d'importance à la cérémonie ou pour les jeunes gens qui souhaitent faire des économies, une des options est appelée Tunnel de l'amour. C'est la plus simple des cérémonies, et c'est celle que nous trouvions la plus adaptée, aussi bien en termes de temps que d'argent. En prenant la voiture, vous rejoignez une petite fenêtre (drive-thru) et si vous êtes pressé, vous n'êtes même pas contraints de quitter la voiture. Nous sommes tout de même restés quelques temps, au moins pour qu'on prenne quelques photos de nous ; et puis nous avons attendu le pasteur attitré.

Pendant l'attente, nous avons discuté avec notre témoin de mariage. C'était une employée de la chapelle. Le prêtre nous a rejoints après un moment et la cérémonie de mariage a débuté. Le sermon de mariage du pasteur Joachim n'a duré que cinq minutes, après lesquelles nous avons échangé les alliances et nous sommes embrassés pour la première fois en temps que jeunes mariés.

Les photos - essentielles - prises avec le prêtre dans la rue, à l'extérieur, ont pris encore une dizaine de minutes et en moins d'une demi-heure, nous sommes partis à bord de notre Ford de location, partageant le même nom de famille. Nous nous sentions merveilleusement bien et nous avons mangé un petit-déjeuner tout à fait ordinaire dans un fast-food, à quelques pas de la chapelle sur le Las Vegas Boulevard.

Lune de miel

Pour prolonger une peu notre folle escapade, après le petit-déjeuner, nous nous sommes rendus dans le Parc national de la vallée de la Mort pour débuter notre lune de miel. Sur les près de 100 km de route que nous avons parcouru à travers le parc, nous nous sommes arrêtés dans une série de sites magnifiques, tels que Bad Water (situé 85 mètres en dessous du niveau de la mer, l'endroit le plus sec de l'Amérique du Nord).
Nous avons traversé tout le parc puis une fois de l'autre côté, nous avons pris la direction de Pahrump, en passant par la chaîne de montagnes du même nom. Après le dîner, nous avons regagné notre hôtel à Las Vegas, tard le soir.

Le lendemain, c'était le jour de la dialyse. Ça c'est passé exactement comme à Motol. Les patients sont connectés à des machines semblables à celles utilisées en République Tchèque.

Chaque patient a sa propre télévision et un siège inclinable très confortable, environ 25 patients sont installés dans le hall. Ils doivent apporter leur propre casse-croûte et leurs boissons, et si je peux me permettre de faire une suggestion, une couverture serait la bienvenue, puisque l'air conditionné fonctionne à plein régime dans le couloir et après une heure, on commence à avoir froid.

Les membres du personnel sont très aimables. Le traitement m'a laissé une excellente impression générale. Après la dialyse, nous avons gagné le centre de Las Vegas.

Un long voyage

Le lendemain, nous avons longuement roulé pour rejoindre le Grand Canyon. Comme nous avions 800 km à parcourir, nous avons décidé de partir tôt et pendant quelques instants, nous avons pu admirer le lever du soleil sur le célèbre barrage Hoover, sur le Colorado.

Après avoir traversé la montagne de San Francisco et pris une longue déviation inattendue, nous avons finalement rejoint l'entrée du Parc national du Grand Canyon. Malheureusement, les dimensions démesurées du canyon ne peuvent pas être capturées avec un appareil, et les sentiments que l'on éprouve en regardant la rivière Colorado depuis les points de vue Yavapai, Grand and Desert sont simplement indescriptibles.

Nous avons repris la route en direction de la rivière Little Colorado, en traversant la réserve indienne Navajo, vers la ville de Cameron. Nous y sommes reposés et avons rechargé nos batteries pour le voyage long et fatiguant qui nous attendais pour rentrer à Las Vegas. Après la dialyse le lendemain matin, nous sommes retournées à Los Angeles et avons fait escale au centre de remise en forme de Santa Monica pour nous détendre un peu.

Nous avons pris une photo du célèbre panneau Hollywood depuis l'autoroute puis avons réservé notre nuit dans une chambre avec vue partielle sur le Pacifique.
Avant le coucher du soleil, nous avons marché le long de la plage et plus tard ce soir là, nous avons longé la promenade de la ville, ou toutes les grandes marques possèdent leur boutique. Le lendemain, nous avons gagné l'aéroport et avons pris notre vol retour vers la République tchèque.