NephroCare utilise des cookies sur ce site Web afin d’améliorer et fournir le meilleur service possible. En poursuivant la navigation sur notre site, vous consentez à notre utilisation de cookies. Pour plus de détails, consultez notre politique de confidentialité.

Greffe du rein

La Greffe – une liberté totale

Une greffe de rein réussie vous permettra de mener une vie plus pratique et plus libre que la dialyse. Les médicaments aideront à prévenir le rejet du greffon et vous jouirez d’une vie relativement normale pendant de nombreuses années.

Lorsqu’il décidera si vous êtes un candidat à la greffe, votre médecin tiendra compte de votre âge et de vos antécédents médicaux.

Il y a une grave pénurie de donneurs d’organes, la durée d’attente en Europe avoisine les six ans.

Si la greffe est la solution pour vous, vous devrez normalement continuer les dialyses en attendant l’opération.

La voie chirurgicale

On appelle greffe du rein la transplantation d’un rein en bonne santé provenant d’un autre individu (le donneur) dans le corps d’une personne souffrant d’insuffisance rénale en phase terminale (le receveur).

Certaines conditions médicales détermineront si un candidat peut recevoir une greffe. Diverses analyses de laboratoire seront effectuées afin d’assurer la compatibilité du donneur et du receveur.

La durée de l’attente pour recevoir une greffe est variable. Il n’y a hélas pas assez de reins disponibles pour les greffes et certains patients risquent d’attendre longtemps.

Un rein peut être donné par

  • un membre de la famille vivant, tel qu’un parent, un frère ou une sœur
  • une personne proche vivante mais qui n’est pas de la famille, comme un conjoint ou un ami de longue date
  • un donneur décédé qui a déclaré son intention de devenir donneur avant sa mort

Environ 5% des patients souffrant d’insuffisance rénale chronique dans le monde recevront une greffe. Pour les autres 95%.