NephroCare utilise des cookies sur ce site Web afin d’améliorer et fournir le meilleur service possible. En poursuivant la navigation sur notre site, vous consentez à notre utilisation de cookies. Pour plus de détails, consultez notre politique de confidentialité.

L’accès vasculaire – votre veine de survie

L’accès vasculaire – votre veine de survie

Avant de débuter l‘hémodialyse, vous aurez besoin d’un accès vasculaire. C’est la zone de votre corps où le sang est prélevé et ré-infusé pendant la dialyse. L’accès vasculaire doit permettre la circulation de volumes de débit sanguin élevés afin qu’une quantité suffisante de sang soit purifiée pendant l’hémodialyse.

La fistule artério-veineuse native (FAV) est l’accès permanent le plus commun pour un patient soumis à une hémodialyse chronique. Une fistule est créée sous la peau en joignant une veine à une artère.

On augmente ainsi la quantité de sang qui circule dans la veine et celle-ci est renforcée, facilitant l’insertion répétée d’aiguilles du traitement de dialyse. On appelle maturation le processus de renforcement et d’agrandissement de la fistule permettant l’insertion d’une aiguille.

Il dure en général de quatre à huit semaines.

L’alternative à la fistule est appelée pontage. On crée un pontage en connectant une artère à une veine avec un matériau synthétique. Cela peut prendre trois à quatre semaines après l’opération avant que le pontage ne puisse être utilisé aux fins de dialyse.

La pose de ces deux accès s'effectue par un médecin en salle d’opération. Un bon accès vasculaire est la base de tout traitement par hémodialyse de qualité supérieure et donc une contribution essentielle à votre bien-être. Voici pourquoi on l'appelle souvent «votre veine de survie » !

Vous pouvez augmenter la durabilité de votre FAV en prenant soin de votre veine de survie. Pour cela, suivez des règles d’hygiène, contrôlez régulièrement votre accès vasculaire (par ex. en écoutant le son du débit sanguin) et utilisez des programmes de surveillance pour une meilleure évaluation de l’accès vasculaire.