Accès aux soins

Fistula care

Votre fistule est indispensable à votre traitement et vous pouvez participer activement à sa préservation. Au quotidien ou lors les séances, vous contribuez à votre bien-être à long terme et au déroulement des séances sans complication en respectant des précautions simples.

Chaque fistule est unique et demande des soins particuliers: Parlez-en avec votre équipe soignante qui vous donnera tous les conseils utiles.

Pourquoi avez-vous besoin d’une fistule?

L’hémodialyse doit permettre à chaque séance l’épuration d’une grande quantité de sang. Afi n que les séances durent le moins longtemps possible, on doit être en mesure d’obtenir un débit sanguin élevé. Les veines périphériques sont de trop petit calibre pour autoriser l’obtention d’un tel débit régulièrement. On doit pour pallier cette difficulté avoir recours à un « accès vasculaire », qui, comme son nom l’indique, devra permettre d’une manière ou d’une autre et trois fois par semaine, de pomper puis de réinjecter environ au moins 60 litres de sang.

La fistule est créée chirurgicalement en reliant une artère à une veine du bras. La veine (superficielle, donc facilement accessible) sera ainsi artérialisée, son débit augmentera, son calibre également, et elle pourra supporter la ponction par les aiguilles de dialyse.

La fistule se trouve le plus souvent au poignet, mais son site d’implantation peut varier en cas d’impossibilité ou de difficulté particulière. Il est préférable qu’elle soit située dans le bras « non dominant » (c’est à dire le bras gauche pour les droitiers et réciproquement) car ce bras sera plus ou moins immobilisé au cours des séances. Il faut normalement de 2 à 6 semaines à la fistule pour se développer correctement, et permettre la dialyse. Pendant ce processus de maturation le diamètre du vaisseau sanguin augmente, et la paroi de la veine épaissit.

Classiquement, on dit qu'une fistule est utilisable lorsque la veine fait au moins 6 mm de diamètre et se situe à moins de 6 mm sous la peau. Pendant cette période, le débit de sang dans la veine est multiplié par 20 (de 15 ml par minute à 600 ml par minute).

Fistule artério-veineuse: Association des caractéristiques d’une artère et d’une veine

  • «Artério» vient du mot artère, vaisseau sanguin assurant le transport du sang riche en oxygène du cœur vers les différents organes.
  • «Veineux» vient du mot veine, vaisseau sanguin qui ramène le sang des organes vers le cœur
  • «Fistule» connexion entre deux vaisseaux sanguins

Contrôle de la fistule

Le bon fonctionnement de votre fistule est un facteur déterminant pour l’efficacité de votre dialyse. Il est donc essentiel d’en prendre soin. Un contrôle quotidien est nécessaire… Observation, écoute et palpation sont les clés d’une bonne surveillance.

Observez attentivement votre fistule pour détecter tout signe infectieux, inflammatoire (rougeur, gonflement, …) ou toute autre complication.

Contrôlez la présence du "souffle" de la fistule, témoin de la bonne circulation du sang. Un stétoscoscope peut être utilisé pour vous aider. Demandez à votre équipe soignante de vous montrer comment procéder.

Assurez-vous de la présence de frémissements (appelés " thrill ") en palpant votre fistule. Signalez toute sensation de douleur ou de chaleur.

Please follow a couple of simple rules to minimise the danger of infection or thrombosis, which are the most common dangers for your fistula:

Ne gênez pas la circulation sanguine

Voici quelques règles simples à respecter afin de minimiser les risques d’infection ou de thrombose, complications les plus fréquentes. Évitez toute pression sur le bras de votre fistule car cela peut provoquer une thrombose, en particulier en situation de tension artérielle basse. Évitez également de:

  • Porter des vêtements serrés ou des objets tels que des montres ou bracelets sur le bras de la fistule.
  • Dormir sur le bras de la fistule (réduction du débit sanguin).
  • Plier fortement le bras où se trouve votre fistule.
  • Prendre la tension sur le bras de la fistule.
  • Enfin, les prises de sang et injections dans la fistule sont interdites (exception faite dans votre centre de dialyse).

L’hygiène de la fistule

Afin d’éviter les infections, n’oubliez jamais de:

  • Lavez la fistule au savon et à l’eau chaque jour et avant chaque séance de dialyse (en effet, il existe de petites bactéries microscopiques sur la peau qui ne doivent pas entrer dans votre sang lors des ponctions).
  • Eviter de tousser ou d’éternuer vers la fistule.
  • Ne pas gratter la peau autour de la fistule et des points de ponction, ne pas arracher les croûtes.

La protection de la fistule

  • Évitez de porter des objets lourds (valises, packs d’eau, sac de voyage, …). Quand vous faites vos courses, prenez un chariot plutôt qu’un panier.
  • Pratiquez des activités qui ne sollicitent pas excessivement le bras de votre fistule (jogging, bicyclette, jeux de société, …).

Prenez garde aux variations rapides de température

Les températures très élevées ou très basses favorisent les thromboses. Nous vous conseillons de ne pas vous exposer à:

  • Une chaleur excessive (ex. sauna ou hammam) Si vous sortez pendant les périodes de grandes chaleurs, restez de préférence à l’ombre.
  • Un froid excessif Les jours de grand froid, n’oubliez pas de bien vous couvrir.