Autres options de traitement

Autres traitements

En offrant d'autres options répondant aux besoins spécifiques des patients, NephroCare propose un traitement efficace de l'insuffisance rénale aiguë.

L'aphérèse thérapeutique permet d'éliminer les substances pathogènes du sang à l'aide de filtres et d'adsorbeurs.

Dialyse aiguë

Une lésion rénale aiguë (LRA) est définie comme une perte soudaine de la fonction rénale. Elle est généralement causée par une perturbation temporaire de la circulation du sang dans les reins, par exemple suite à un infarctus du myocarde ou à un sepsis.

La baisse soudaine du débit de filtration glomérulaire (DFG) entraîne plusieurs troubles, qui peuvent inclure une perturbation de l’excrétion urinaire, une hypervolémie, une augmentation des niveaux de solutés de rétention de l’urémie, une acidose métabolique, des déséquilibres électrolytiques (par exemple, hyperkaliémie), ainsi que d’autres complications urémiques.

Une purification extracorporelle du sang (dialyse) devient alors nécessaire jusqu’au recouvrement possible de la fonction rénale. Une lésion rénale aiguë ne cause généralement pas de dommages permanents pour les organes ni de perte de la capacité d’excrétion. Avec un traitement approprié, elle est souvent réversible et se conclut par un rétablissement total. Dans certains cas, toutefois, une lésion rénale aiguë peut évoluer en insuffisance rénale chronique.

Aphérèse thérapeutique

L’aphérèse thérapeutique est une procédure de purification extracorporelle du sang. Le terme « aphérèse » vient du grec « aphairesis » (enlever, ôter).

Cette technique permet d’éliminer des composants pathogènes spécifiques dans le sang ou le plasma du patient. L’échange plasmatique, qui consiste à retirer toutes les protéines, et non uniquement celles qui sont pathogènes, est l’une des méthodes les plus couramment utilisées. Le plasma perdu est remplacé par de l’albumine, des solutions colloïdales et/ou du plasma frais congelé provenant de donneurs sains. Cette technique a mené au développement de systèmes de purification du plasma et du sang sélectifs et spécifiques.

L’élimination sélective des substances pathogènes (par exemple, LDL, autoanticorps, toxines du foie) permet d’améliorer la santé du patient, notamment dans les cas où un traitement classique ne suffit pas.