Traitement par dialyse

Plusieurs modalités de traitement

Grâce à des années d'expérience et au partage des pratiques sur l'ensemble de son réseau, NephroCare propose des traitements par dialyse complets à chacun de ses patients, basés sur différents plans de traitement, dans les centres, à domicile ou à l'hôpital.

Hémodialyse

L'hémodialyse (HD) implique le filtrage externe du sang dans une machine de dialyse.

Chez NephroCare, nous faisons tout pour fournir à nos patients le meilleur traitement possible en fonction de leurs besoins spécifiques et de leur condition physique.

Nous leur proposons donc plusieurs formes d'hémodialyse :

Hémodialyse en centre

La méthode la plus courante pour l'hémodialyse se compose de trois séances de traitement par semaine dans un centre de dialyse

Hémodialyse de nuit en centre

La dialyse de nuit est réalisée pendant que le patient dort. Le traitement le plus long dure de six à huit heures, au moins trois fois par semaine.

Hémodialyse à domicile

L'hémodialyse à domicile est une alternative au traitement en centre et offre une plus grande flexibilité concernant la planification et la fréquence des séances. Dans tous les cas, les patients peuvent toujours faire confiance à leur équipe médicale, qui se charge de leurs bilans, de la gestion des dossiers et de leur apporter leur soutien.

Hémodialyse assistée à domicile

NephroCare a développé pour la modalité de traitement à domicile une approche thérapeutique complète qui inclut également des soins assistés en fonction du niveau d'indépendance du patient.

Soins autoadministrés

Les soins autoadministrés par les patients dans un centre de dialyse représentent le même niveau d'indépendance que le traitement par hémodialyse à domicile. La clé des soins autoadministrés repose sur l'implication du patient à chaque étape ou presque de son traitement.

Soins limités

Le niveau d'indépendance du traitement autoadministré dépend du patient, qui sera assisté, et les différentes étapes du traitement seront partagées entre le patient et l'équipe de soins.

Soins avancés

Les patients dialysés qui présentent de nombreuses complications ou une mobilité réduite peuvent recevoir leur traitement en dehors de l'hôpital, dans des unités de dialyse pour « soins avancés ».

Soins aux patients hospitalisés

Les patients sous dialyse hospitalisés représentent une population diversifiée, des individus présentant un état clinique critique aux personnes plus autonomes, qui peuvent séjourner temporairement à l'hôpital pour des raisons indépendantes de leur insuffisance rénale. Les traitements par dialyse sont réalisés dans une unité de dialyse au sein de l'hôpital.

Dialyse à haut flux

L’élément essentiel de la dialyse à haut flux est l’utilisation de dialyseurs dotés de pores relativement larges capables d’éliminer le fluide et les toxines urémiques. Lors d’une séance de dialyse classique, les déchets et les électrolytes sont éliminés du sang du patient par diffusion, c’est-à-dire par le passage des solutés d’une solution avec une concentration élevée (le sang), à une solution de plus faible concentration (le dialysat) à travers une membrane semiperméable. Le taux d’azote uréique sanguin (AUS) est mesuré et suivi pour évaluer toutes les toxines normalement éliminées par les reins. La dialyse à haut flux permet d’éliminer l’AUS beaucoup plus rapidement. Les molécules de plus grande taille que la dialyse classique ne permet pas d’éliminer peuvent être supprimées grâce aux dialyseurs à haut flux.

HighVolumeHDF

La solution HighVolumeHDF, avec ses nombreux effets positifs sur les facteurs de risque cardiovasculaires associés à la dialyse, est reconnue comme la modalité de traitement la plus efficace1, et celle qui se rapproche le plus du profil d’élimination naturel des reins.

En atteignant des volumes élevés de substitution, le traitement HighVolumeHDF garantit une meilleure élimination des molécules de taille intermédiaire. HighVolumeHDF améliore les résultats pour les patients et entraîne des effets positifs sur les principaux facteurs de risque cardiovasculaires :

  • Niveau de phosphate et de ß2-microglobuline sérique2,3,4
  • Réaction inflammatoire5
  • Stabilité hémodynamique intradialytique6
  • Contrôle de l’anémie7

Gestion de l’accès vasculaire

L’accès vasculaire est couramment appelé la « ligne de vie du patient ». Étant donné son importance vitale, NephroCare a développé de nombreux outils et services axés sur la gestion et les soins de l’accès vasculaire. Grâce à plus de dix ans d’expérience dans nos cliniques NephroCare, nous disposons d’une grande expertise en matière de soins rénaux, que nous appliquons en continu au sein de notre réseau par le biais de directives et de meilleures pratiques enrichies et définies par les services et les outils NephroCare.

Faciliter la gestion de l’accès vasculaire au niveau clinique

Afin de faciliter le branchement et le débranchement des patients conformément aux normes NephroCare sur les bons soins en matière de dialyse et aux exigences en matière de contrôle de l’hygiène et des infections, nous avons développé dans nos cliniques les solutions proHD Set et proHD CVC Set.

Grâce à l’expertise qui règne au sein de notre réseau NephroCare, nous améliorons en permanence les meilleures pratiques dans le domaine de l’accès vasculaire.

Projets de publications collectives entre Fresenius Medical Care et l'EDTNA/ERCA :

  • « Vascular Access Cannulation and Care Guide - A Nursing Best Practice Guide for Arteriovenous Fistula »
  • « Vascular Access Management and Care - A Nursing Best Practice Guide for Central Venous Catheter »

Services endovasculaires et chirurgie d’accès vasculaire

NephroCare possède une grande expérience dans le développement et la gestion de centres d’accès vasculaires (CAV) proposant des services endovasculaires et de chirurgie d’accès vasculaire.

Suivi des réussites en matière d’accès vasculaire

La gestion de l’accès vasculaire fait partie intégrante de NephroCare et contribue à l’optimisation des traitements de l’IRC afin d’améliorer les résultats pour le patient. Pour cela, nous établissons des objectifs pour des indicateurs clés de performance spécifiques, gérés à l’aide d’un tableau de bord prospectif.

Dialyse péritonéale

La dialyse péritonéale consiste à utiliser une partie du péritoine comme un dialyseur. L'eau et les solutés peuvent circuler du sang au dialysat à travers la membrane péritonéale. Le cathéter reste en place pendant toute la durée du traitement par dialyse péritonéale. Lorsque du dialysat est présent dans la cavité péritonéale, les déchets et l'excès d'eau sont éliminés jusqu'à ce que les concentrations de solutés dans le sang et le dialysat s'équilibrent.

Différentes prescriptions pour la dialyse péritonéale, selon le mode de vie et l'état de santé du patient

Continue ambulatoire

Dialyse péritonéale réalisée dans nos cliniques NC

  • Régulièrement au cours de la journée
  • 4 à 5 échanges par jour
  • Durée de l'échange : 20 à 30 minutes environ

Dialyse péritonéale automatisée à domicile

  • 8 à 10 heures environ

Drainage et remplissage automatiques de la cavité péritonéale par le cycleur

 

REFERENCES

1 Canaud B., The Early Years of On- Line HDF: How Did It All Start? How Did We Get Here?, Krick G, Ronco C (eds): On- Line Hemodiafiltration: The Journey and the Vision, Contrib  Nephrol, Basel, Karger (2011); 175:  93–109.

2 Canaud B., Effect of Online Hemodiafiltration on Morbidity and Mortality of Chronic Kidney Disease Patients, Ronco C, Canaud B, Aljama P (eds): Hemodiafiltration, Contrib Nephrol, Basel, Karger (2007); 158: 216-224.

3 Penne E.L. et al., Role of Residual Kidney Function and Convective Volume on Change in Beta2-Microglobulin Levels in Hemodiafiltration Patients, Clin J Am Soc Nephrol (2010); 5: 80-86.

4 Davenport A. et al., The effect of dialysis modality on phosphate control: haemodialysis compared to haemodiafiltration. The Pan Thames Renal Audit, Nephrol Dial Transplant (2010); 25(3): 897-901

5 Pedrini L. et al., Long-term effects of high-efficiency on-line haemodiafiltration on uraemic toxicity. A multicentre prospective randomized study, Nephrol Dial Transplant (2011); 0: 1-8

6 Locatelli F. et al., Hemofiltration and Hemodiafiltration Reduce Intradialytic Hypotension in ESRD, J Am Soc Nephrol (2010); 21(10): 1798–1807.

7 Bonforte G. et al.,Improvement of Anemia in Hemodialysis Patients Treated by Hemodiafiltration with High-Volume On-Line-Prepared Substitution Fluid, Blood Purif (2002); 20: 357–363.